PAMAL-AVIGNON

L’unité de recherche PAMAL (Preservation – Archaeology – Media Art Lab) de l’Ecole Supérieure d’Art d’Avignon poursuit un programme qui se décline en trois projets :

> HAL8999 mène une réflexion sur la conservation et la préservation des œuvres d’art médiatiques et numériques, en particulier des arts des réseaux, à partir des théories de l’archéologie des média. L’accent est mis sur les matérialités des œuvres numériques et sur leur écosystème médiatique. Le projet interroge le sort des œuvres qui ne fonctionnent plus, voire qui ont disparu pour des raisons d’obsolescence matérielle ou logicielle. Il interroge aussi les notions d’auteur, d’oeuvre ainsi que les missions du conservateur-restaurateur dans un contexte numérique. Il est amené à produire, pour la plupart des œuvres étudiées, deux seconds originaux, dont l’un, considéré comme document, reviendra au laboratoire pour archivage. Le laboratoire constitue ainsi les matériaux d’une histoire archéologique des arts numériques.

> D.A.V.E. (Digital Art Vanishing Ecosystem) cherche à étudier, par la création artistique et l’expérimentation, la notion d’écosystème médiatique. On appelle « éco-système médiatique » l’ensemble des discours et pratiques qui conditionnent l’émergence, les usages et les limites d’une technologie informationnelle.

> Discovery mène une réflexion sur l’exposition des œuvres médiatiques et numériques en s’appuyant sur les travaux menés dans les deux projets précédents. Il s’agit d’examiner comment une exposition d’art numérique peut rendre compte de la notion d’écosystème médiatique.

L’équipe : Christophe Bruno (artiste, enseignant ESAA), Lionel Broye (artiste, éditeur multimédia, enseignant ESAA), Prune Galeazzi (Conservatrice-restauratrice, assistante d’enseignement ESAA), Emmanuel Guez (artiste, théoricien des média, enseignant ESAA, direction de l’unité de recherche PAMAL). Collaboration : Stéphane Bizet (physique, électronique, enseignant ESAA), Lucille Calmel (artiste, enseignant ESAA), Hervé Giocanti (conservateur-restaurateur, enseignant ESAA), Line Herbert-Arnaud (historienne de l’art, enseignant ESAA).

Etudiants de troisième cycle (DSRA) associés : Emilie Gervais, Morgane Stricot.

Partenariats : le laboratoire PAMAL est membre du pôle Industries Culturelles et Patrimoines (Arles) et de l’OBSIN (observatoire des images numériques, Arles). PAMAL est partenaire avec le laboratoire datAdata (ENSBA Lyon) et avec le programme Humans and Information Technology de l’Université d’Aarhus (Danemark).

Convention en cours avec  : l’Ecole Nationale Supérieure de la Photographie (Arles), l’I.U.T d’Arles,  l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse, l’école d’art de Winchester (Université de Southampton, Royaume-Uni) et l’Université de Carrare (Italie).

Conseil scientifique de PAMAL : Manuela de Barros (Université de Paris 8), Clarisse Bardiot (Université de Valenciennes), Franck Bauchard (Directeur de La Panacée, Montpellier), Annick Bureaud (OLATS/Leonardo, Théoricienne), Cécile Dazord (C2RMF, Paris), Nicolas Frespech (ENSBA Lyon), Benjamin Gaulon (Parsons school, Paris), Jeff Guess (ENSAP Cergy-Pontoise), Serge Hoffman (Ecole de la Cambre, Bruxelles), Anne Laforet (HEAR, Strasbourg), Andres Lozano (artiste), Martine Neddam (artiste, Académie Rietveld, Amsterdam), Gilles Rouffineau (ESAD Grenoble-Valence), Morgane Stricot (ZKM, Karlsruhe), Gwenola Wagon (Université de Paris 8).

++ Description détaillée de la version 1.0 du programme de recherche de PAMAL sur le site de l’ESAA



Comments are closed.

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.