SQUINT

SQUINT dans la collection de l’Espace Multimedia Gantner

Voici la fiche PDF de Squint

Première approche de l’œuvre

Le spectateur voit tout d’abord une page entièrement noire ; puis, lorsqu’il déplace la souris ou qu’il clique, une série d’images apparaît avant de disparaître aussitôt, accompagnée de sons plaintifs. Le spectateur aperçoit une scène de violence sexuelle, un « snuff movie » en miniature où l’on peut distinguer une jeune fille nue et un homme masqué vêtu de noir qui lui saute dessus. Les autres pages font apparaître en un éclair de gros plans pixélisés de cette même scène. Cette scène de viol apparaît sur le site de Mouchette, personnage fictif créé par l’artiste Martine Neddam. Mouchette vit à Amsterdam, c’est une adolescente de 13 ans, morbide et suicidaire.

PISTES DE REFLEXION ————————————————————————————-
Squint est une œuvre qui procure un sentiment désagréable et crée une intimité dérangeante et questionne la violence, le sexe, le voyeurisme sur Internet. L’effet de ces images qui apparaissent et disparaissent est vécu comme un cauchemar. Le spectateur cherche la sortie : « il se sent à la fois voyeur et complice d’une cruelle scène de viol que sa curiosité le pousse à faire apparaître ». – L’artiste joue sur la frontière fiction/réalité. Elle y confronte l’histoire d’un personnage issu d’une fiction à une scène dérangeante. Est-ce un montage ? Est-ce vraiment une scène réelle ?

————————————————————————————-

Mouchette est le nom du personnage tragique du film du même nom (1967) de Robert Bresson, issu d’un roman de Georges Bernanos. L’histoire raconte la solitude d’une jeune fille nommée « Mouchette » dont le père est alcoolique et la mère gravement malade. Un soir, en rentrant de l’école, elle s’égare dans la forêt et rencontre un braconnier qui abuse d’elle. En rentrant chez elle, Mouchette assiste à la mort de sa mère, sans avoir le temps de se confier à elle. C’est donc l’histoire de ce film que Mouchette évoque à travers cette scène cruelle, comme elle l’avait déjà fait en revisitant la scène du suicide du personnage et en créant en 1997, le forum de discussion A Suicide Kit for Xmas : mouchette.org/suicide/xmas.html.

————————————————————————————-

le titre Squint signifie regarder en plissant les yeux, scruter. En effet, le spectateur ne voit pas en détail les images qui apparaissent sur l’écran : il perçoit, il devine.



Comments are closed.

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.