Coder Le Monde-2

S’il s’était agi d’une reproduction de peinture ou de sculpture, ou d’une photo de video, vous auriez effectivement demandé une autorisation de reproduction à l’artiste ou à sa galerie, mais là, pour l’art sur internet, parce que chacun peut faire une photo d’écran, vous négligez le droit d’auteur.

Bonjour,
On m’a envoyé cette photo d’un panneau qui se trouvait à l’intérieur de l’exposition “Coder le Monde”.
Comment se fait-il que vous ne m’en ayez jamais informée?
Vous ne m’avez pas non plus demandé l’autorisation de reproduire cette photo d’écran sur un mur du Centre Georges Pompidou.
Après renseignements pris auprès de l’ADAGP, il s’avère que cette autorisation est donnée par l’artiste, et que si l’ADAGP collecte effectivement les droits de reproduction, elle ne possède pas le copyright et c’est à l’artiste de fournir une autorisation.
S’il s’était agi d’une reproduction de peinture ou de sculpture, ou d’une photo de video, vous auriez effectivement demandé une autorisation de reproduction à l’artiste ou à sa galerie, mais là, pour l’art sur internet, parce que chacun peut faire une photo d’écran, vous négligez le droit d’auteur.
J’aimerais vous signaler que l’art sur internet est extrêmement difficile à conserver.  Je voudrais vous faire imaginer toutes les mises à jour et réparations de code que cela doit nécessiter pour garder un site web en relativement bon état depuis plus de 20 ans. Sans parler de la partie interactive et participative qui demande une modération extrêmement fréquente, en plus des réparations de code et mises à jour plus compliquées sur la partie interactive.
Donc, si le site est encore actif à ce jour comme il est mentionné, cela ne doit rien au hasard, et tout au zèle de l’artiste qui diffuse et entretient son site web quotidiennement depuis tout ce temps, à titre personnel et sur ses propres deniers.
Vous comprendrez alors qu’il est très désagréable de voir ignorée comme auteur et tout particulièrement dans une exposition qui célèbre les artistes qui travaillent avec du code.
Il ne m’est pas nécessaire d’obtenir des justicifications à ce manquement au droit d’auteur, d’autant plus maintenant que l’expo est terminée.
J’aimerais cependant que ces informations concernant l’auteur d’un site web et ses droits soient diffusées auprès de toutes les personnes concernées et si possible d’avoir un retour concernant ce manquement au droit d’auteur.
Bien cordialement à vous,
Martine Neddam


Comments are closed.

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.